Maintenance éolienne VERTICA

Les techniques de travaux sur cordes offrent de nombreux avantages pour la réalisation des travaux de maintenance éolienne pour les professionnels du secteur de l’énergie. La société VERTICA est intervenue sur le parc éolien de Plouarzel en octobre dernier. Les techniciens cordistes ont réalisé différents travaux d’entretien sur les éoliennes qui dominent la mer d’Iroise à l’ouest du Finistère.

L’éolien en Bretagne une histoire ancienne

Depuis la création du Centre national d’essais éoliens à Lannion en 1983, l’énergie éolienne a connu un véritable essor en Bretagne. Entamé en 1996, le programme EOLE 2005 a permis une première étape importante de développement du parc éolien en France. Fin décembre 2000, parmi les 13 fermes éoliennes qui ont vu le jour dans le cadre de ce plan,  deux parcs éoliens ont été créés en Bretagne, l’un à Goulien en Finistère-sud et l’autre à Plouarzel dans le nord-Finistère.L'éolien terrestre en Bretagne
Mais Le développement de la filière de l’éolien en Bretagne peine à se développer. Ainsi les objectifs du PACTE ÉLECTRIQUE BRETON 2010-2020 sont difficiles à atteindre. A mi-parcours de ce plan en 2015 la production effective de l’éolien n’était que de 844 MW, alors que l’objectif était de 1.400 MW à l’origine. Pour trouver de nouveaux relais de croissance, la région Bretagne a souhaité promouvoir l’éolien offshore. Mettre le cap sur l’éolien offshore et les énergies marines n’est pas surprenant pour la Bretagne. Cette région maritime avec 1 772 km de côtes, représente un tiers de la longueur totale des côtes françaises.

L’éolien offshore offre un certain nombre d’avantages par rapport à l’éolien terrestre. Moins d’impact visuel, un vent plus important et plus régulier offrant de meilleurs rendements, cette solution technique doit permettre d’augmenter la production d’électricité d’origine éolienne. Le choix de promouvoir en particulier l’éolien flottant est mené conjointement par les régions Bretagne et Pays de Loire. La 1ère édition du FWP Atlantic Forum a permis en octobre 2016 de promouvoir cette énergie renouvelable et cette technologie d’avenir.

Le parc éolien de Plouarzel dans le Finistère

Le parc éolien de Plouarzel, réalisé dans le cadre du programme EOLE 2005, est en service depuis octobre 2000. Il a été réalisé en deux phases. La première comportait cinq éoliennes Gamesa Eolica du type V47-660 kW. Quatre éoliennes supplémentaires sont venues compléter le parc en 2007. Les éoliennes Gamesa Eolica du type V47 sont d’une puissance unitaire de 660  kW. Le sommet des pales culmine à 70 mètres au-dessus du sol.

GAMESALes cinq éoliennes de 660 kilowatts implantées en octobre 2000 possèdent une tour tubulaire en acier de 40 mètres de haut et sont équipées d’un rotor de 47 mètres de diamètre. Les quatre éoliennes de 850 kilowatts implantées en novembre 2007 possèdent une tour tubulaire en acier de 44 mètres de haut et sont équipées d’un rotor de 52 mètres de diamètre. La production annuelle totale du parc éolien de Plouarzel est d’environ 18,6 millions de kilowattheures. Cela correspond à la consommation électrique d’environ 8 000 personnes.

Travaux de maintenance en hauteur sur les éoliennes de Plouarzel

La maintenance éolienne effectuée régulièrement par les cordistes de la société VERTICA concerne les principaux éléments d’une éolienne: le fut, la nacelle, le spinner et les pales. Ces différentes parties font l’objet d’inspections régulières. Les techniques de travaux sur cordes offrent un grand avantage par rapport aux interventions en nacelles à panier pour ce type de taches: une durée d’intervention plus courte.

Maintenance éolienne de PlouarzelUn contrôle de la corrosion des pales et une expertise intérieure et extérieure du fut d’une éolienne qui nécessite normalement au moins une journée d’arrêt de production sera réalisée plus rapidement par un cordiste. Moins de personnel mobilisé pour une intervention de ce type et arrêt de production limité, c’est au final un coût de maintenance éolienne plus réduit. Cet avantage du travail sur cordes pour la maintenance éolienne par rapport aux interventions à partir de nacelles, est significatif pour une éolienne de 20m de haut. Il l’est d’autant plus pour les éoliennes de grande taille de plus de 80m. Zones de travail isolées ou d’accès difficiles les techniques de travaux sur cordes s’adaptent facilement aux contraintes techniques des différents chantiers. En dehors de ces contrôles réguliers, les techniciens cordistes de VERTICA effectuent différents travaux de réparation sur des éoliennes: reprise de gel-coat, traitement et peinture anti corrosion, réparation composite polyester, travaux de soudure en hauteur, ajustement et remplacement de cover blade, maintenance du balisage aérien, vérification des équipements de levage…

L’’intervention sur le parc éolien de Plouarzel en octobre 2016, a consisté en un nettoyage de l’intérieur de la nacelle suite à une fuite d’huile. L’huile s’étant propagé à l’extérieur du fut, il a fallu également y intervenir, pour effectuer un nettoyage au dégraissant en aérosol MV200 de MMCC.

Les contraintes de la maintenance éolienne dans l’éolien offshore

Si les techniques sur cordes apportent un  réel avantage pour la maintenance éolienne terrestre, cela est encore plus net en ce qui concerne l’éolien offshore, où la notion d’accès « difficiles » est un euphémisme… Support mouvant, interventions à 100m au-dessus du niveau de la mer rarement effectuées en l’absence de vent, obligation de travailler à partir du support pour intervenir sur le fut et les pales…

ADWEN OffshoreLes plus grands développeurs mondiaux de parcs éoliens en mer d’Europe du Nord, réunis dans le collectif G9 (The G+ Global Offshore Wind Health and Safety Organisation),  réfléchissent aux risques de cette activité en plein développement. Cette association cherche à améliorer la sécurité de l’éolien offshore tant pour la construction des parcs que pour leur maintenance. “C’est une industrie assez jeune qui a besoin de travailler sur ses risques : la météo, les conditions de montage… Avec l’expérience, nous développons de nouvelles manières de travailler offshore“, expliquait Eric Blanc, directeur d’Adwen, entreprise spécialisée dans l’éolien offshore créée par Areva et Gamesa Eolica, l’un des principaux fabricants d’aérogénérateurs au monde. La société Adwen est en charge du développement du projet de parc éolien en mer de la baie de Saint-Brieuc.

Sources : www.actu-environnement.com

Eolienne Offshore EOLINKLa Bretagne connait aujourd’hui un réel engouement pour l’éolien Offshore. La toute nouvelle société bretonne Eolink, primée parmi  les 10 lauréats de l’appel à projets national pour la transition énergétique ITE EMR 2015 « Énergies marines renouvelables », travaille sur un concept innovant d’éoliennes flottantes. La conception de ces nouvelles éoliennes offshore flottantes est menée en partenariat avec IFREMER et France Energies Marines. Ces éoliennes flottantes dotées de plusieurs pieds à la place d’un pied unique, doivent permettre entre autres la simplification de l’installation et de la maintenance des éoliennes en mer. Des essais en mer sont prévus en 2017.

Les techniques de travaux sur cordes permettent d’apporter une solution efficace à la maintenance de champs éoliens offshore. Travail en hauteur, travail en espace confiné et connaissance de l’environnement maritime, les cordistes de la société VERTICA basée dans la région brestoise maitrisent l’ensemble de ces contraintes.