formation-H0B0

Tous les travailleurs effectuant des opérations sur des installations électriques ou dans leur voisinage, doivent posséder une « Habilitation électrique » délivrée après formation. L’habilitation varie en fonction de la nature des travaux réalisés, qu’ils soient d’ordre électrique ou non électrique. Ainsi les cordistes de la société VERTICA, pour réaliser les tâches de maintenance industrielle dans un environnement électrique ou assurer la maintenance d’éoliennes, doivent posséder l’habilitation H0B0.

cordiste éolienneEn matière de prévention des risques professionnels, la prévention du risque électrique repose sur une mise en sécurité des installations et le respect de règles de sécurité lors de leur utilisation ou à l’occasion de travaux réalisés à proximité de ces installations. Si les accidents liés à l’électricité sont rares, leurs conséquences sont bien souvent très graves. L’ensemble des techniciens cordistes de l’entreprise de travaux en hauteur VERTICA possède l’habilitation H0B0. Cette habilitation professionnelle atteste de la connaissance des règles de sécurité à appliquer pour se prémunir du risque électrique lors de travaux non électriques effectués dans un environnement électrique.

Conformément à la règlementation, cette habilitation H0B0 fait l’objet d’une mise à jour régulière. Une partie de nos cordistes ont suivi un recyclage H0B0 organisé à Brest par le Cefortech, centre de formations techniques de la chambre de commerce et d’industrie métropolitaine de Bretagne.

Les obligations réglementaires de l’habilitation électrique

formation-h0b0L’habilitation électrique est la reconnaissance par l’employeur de la capacité d’un travailleur placée sous son autorité, à accomplir en toute sécurité vis-à-vis du risque électrique, les tâches qui lui sont confiées. L’habilitation concerne des opérations qui peuvent être d’ordre électrique ou d’ordre non électrique.
Une « opération » correspond à une “activité exercée soit directement sur les ouvrages ou les installations, soit dans un environnement électrique“.

Elle peut être de deux natures : d’ordre électrique ou non électrique » (NF C 18510, 3.4.2.)

  • Une opération d’ordre électrique concerne les parties actives d’une installation électrique : les isolants, la continuité des masses et autres parties conductrices.
  • Une opération d’ordre non électrique correspond à une opération de construction, de démantèlement ou de maintenance effectuée par nos cordistes dans le voisinage ou sur une installation électrique.

Réglementation : Articles R.4544-9 et R.4544-10 et règles techniques de la norme NF C 18510 : « Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électriques –

maintenance-industrielle

Il existe différents type d’habilitation en fonction du domaine de tension des ouvrages et de la nature des opérations que le titulaire peut réaliser : Habilitation électrique B1 B1V, B2 B2V, BC, BR

Que signifient les différents sigles des habilitations électriques ?

La première lettre majuscule du sigle indique le domaine de tension des ouvrages et le second caractère indique la nature des opérations que le titulaire est autorisé à réaliser.
Pour l’habilitation électrique H0-H0V / B0
B : signifie installation BT (Basse Tension),
H : signifie installation HT (Haute Tension)
0 : précise que les travaux seront d’ordre non électrique
V : précise que ce travail pourra être effectué au voisinage de pièces nues sous tension

La formation – Habilitation électrique H0B0

La formation Habilitation Électrique H0/B0 suivie par nos techniciens cordistes, a pour but de leur apporter les compétences en matière de sécurité pour réaliser des travaux non électriques dans un environnement électrique potentiellement dangereux. A l’issue de ce type de formation nos techniciens maitrisent les principes de prévention du risque électrique et savent quelle conduite adopter en cas d’accident lié à l’électricité.

Déroulement de la formation H0-H0V / B0

La formation organisée par le centre de formation Cefortech de Brest vise à:

  • Prendre conscience du risque électrique
    Connaissance de base sur la tension et le courant, effets de l’électrisation sur le corps humain, classement des installations électriques, travaux non électriques en basse tension et travaux non électriques en haute tension
  • Identifier et adopter la bonne conduite pour maîtriser ces risques
    Connaissance de la signalisation, distances de sécurité, manœuvres de consignation, utilisation des outils électrique portatifs à main, utilisation du matériel de sécurité électrique, manipulation de l’outillage non spécifique aux électriciens.
  • Savoir réagir en cas d’accident
    Conduite à tenir en cas d’incident sur un équipement électrique, conduite à tenir en cas d’accident d’origine électrique, Savoir réagir en cas d’incendie sur un ouvrage électrique.

A l’issue de la formation une évaluation est effectuée avec remise de l’avis d’habilitation. Cet avis d’habilitation H0B0 a une durée de validité de 3 ans. A l’issue de cette période chaque cordiste VERTICA bénéficie d’une formation de recyclage.

Des techniciens cordistes qualifiés pour réaliser vos travaux en hauteur et d’accès difficiles

L’habilitation électrique H0-H0V / B0 permet à un cordiste non-électricien d’accéder sans surveillance à un local d’accès réservé aux électriciens, en basse tension (B0) et haute tension (H0-H0V), entre 50 et 1000 Volt, ou supérieur à 1000 Volt. Le cordiste habilité H0-H0V / B0, ne pourra pas réaliser d’opération d’ordre électrique comme le réarmement ou le remplacement d’une lampe ou d’un fusible. Un cordiste habilité H0B0V aura la possibilité d’accéder aux zones d’intervention des électriciens spécialisés dans l’environnement haute tension, pour exécuter en sécurité des opérations d’ordre non électrique dans un environnement à risque électrique, comme par exemple des travaux de peinture, de menuiserie, de maçonnerie ou de pose de point d’ancrage. Pour un cordiste technicien de maintenance éolien ses tâches peuvent concerner les travaux de suivi et d’entretien des éoliennes sur un parc éolien offshore ou terrestre, tel que le parc éolien de Plouarzel ou le parc Kallista Energy du Haut Corlay dans les Côtes d’Armor, où nous assurons le suivi des six éoliennes.