Travaux de ravalement en hauteur

Les travaux de ravalement représentent un part importante des chantiers réalisés par les cordistes de la société VERTICA. Comme tous les ans à la même époque les chantiers de ravalement de façades se succèdent. Nous avons réalisé depuis début septembre de nombreux chantiers dans le Finistère. Les travaux de ravalement et de peinture ont concerné de petits immeubles d’habitation dans le centre de Quimper et de Brest, des travaux de ravalement sur des tours 18 étages du quartier de Bellevue, ainsi que sur un bâtiment militaire de la base navale de Brest. Certains travaux ont été réalisés en sous-traitance pour des entreprises de peinture de la région brestoise. Tous les ans avant les intempéries hivernales nos cordistes procèdent à ces ravalements de façades et contrôle de garde-corps extérieurs, avec des modes opératoires variés.

L’avantage des techniques de travaux sur cordes pour les travaux de ravalement

Travaux de ravalement en hauteur à BrestDepuis Avril 2014 les travaux de ravalement considérés comme la rénovation de l’état initial d’une façade, n’est plus soumise à une déclaration préalable de travaux contrairement aux travaux « ayant pour effet de modifier l’aspect extérieur d’un bâtiment existant » (article R.421-17 du code de l’urbanisme). Une demande d’autorisation en mairie peut être toutefois obligatoire pour effectuer un ravalement lorsque le bâtiment se situe dans un espace sauvegardé ou à proximité d’un monument historique, et dans une commune où le Plan Local d’Urbanisme (PLU) impose cette demande. Les techniques de travaux sur cordes permettent d’éviter l’installation d’échafaudages et la demande d’autorisation de voirie obligatoire si l’échafaudage empiète sur l’espace public. La réalisation d’un ravalement sur cordes permet ainsi une mise en œuvre simple et rapide du chantier sans délai de déclaration ni demande d’autorisation préalable.

Pourquoi faut-il ravaler régulièrement une façade ?

Chantier de ravalement à QuimperLe ravalement de façade regroupe différentes tâches qui consistent dans un premier temps à nettoyer un mur extérieur par grattage, sablage et lavage haute pression. Ce nettoyage est rendu nécessaire pour différentes raisons. L’humidité et la proximité du bord de mer en Bretagne favorisent le développement des algues, mousses et lichens. Les salissures proviennent également des poussières et de la pollution urbaine, ou du ruissellement d’eau sur un mur extérieur. Le ravalement d’une façade prendra ainsi en compte le nettoyage et la remise en état des gouttières, des descentes d’eau, des souches de cheminées et des toitures. Après ce nettoyage, les travaux de remise en état de la maçonnerie et de peinture pourront être effectués.
La réalisation régulière de ravalement de façades permet de maintenir les bâtiments en état et d’éviter ainsi des travaux importants en cas de dégradations. Le ravalement permet également de préserver le cadre de vie et de mettre en valeur le patrimoine bâti.

L’obligation de ravalement du Code de la Construction et de l’habitat

Autre bonne raison pour effectuer un ravalement de façade, l’obligation faite par le Code de la Construction et de l’Habitation qui prévoit que “Les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Les travaux nécessaires doivent être effectués au moins une fois tous les dix ans, sur l’injonction qui est faite aux propriétaires, par l’autorité municipale” (Article L.132-1 du Code de la Construction et de l’Habitation).

Une nouvelle obligation concernant le ravalement depuis Janvier 2017

Depuis le 1er Janvier 2017, dans le cas de rénovations importantes de bâtiments, obligation est faite de réaliser l’isolation thermique des façades et des toitures (décret n° 2016-711 du 30 mai 2016). Cette obligation est inscrite dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (Loi 2015-992 du 17 août 2015). Cette obligation s’applique en cas de “grosse rénovation”, autrement dit des travaux de grande ampleur en lien avec l’isolation comme les travaux de ravalement sur les parois de locaux chauffés et la réfection de toitures. Les travaux d’améliorations de l’isolation sont imposés dès que les travaux concernent au moins la moitié de la surface des murs extérieurs. Cette obligation concerne, les immeubles à usage d’habitation, les immeubles de bureau et les maisons individuelles.

Le système de description des peintures et systèmes de revêtement d’ouvrages de maçonnerie

Les travaux de ravalement réalisés par nos cordistes comprennent entre autres, des travaux d’imperméabilisation des surfaces ainsi que l’application d’enduits, de primaire et la réalisation d’une peinture de finition. La Norme européenne NF EN 1062-1 définit un système de description des différentes peintures et systèmes de revêtement que nous utilisons pour ces chantiers.

Protection et traitement de façades par le système technique d’imperméabilité

La Classification des revêtements de I1 à I4, est établie en fonction de l’imperméabilité à l’eau de pluie d’un support. La pose des revêtements souples d’imperméabilité « RSI » variera selon l’état des supports à rénover. Dans tous les cas de figure, le but étant d’assurer au mur en ravalement une parfaite imperméabilité à l’eau de pluie.

Guide des travaux d'imperméabilité

  • Ce système technique d’imperméabilité permet de traiter les fissurations présentes sur une façade jusque 2 mm d’écartement tout en s’adaptant à l’état de la maçonnerie.
  • Le Système technique d’imperméabilité classe I1 est destiné aux façades présentant une porosité, un faïençage et des microfissures d’ouvertures inférieures à 0.2 mm.
  • Le Système technique d’imperméabilité classe I2 est destiné aux façades présentant des fissures d’ouvertures inférieures à 0.5 mm.
  • Le Système technique d’imperméabilité classe I3 est destiné aux façades présentant des fissures d’ouvertures inférieures à 1 mm.
  • Le Système technique d’imperméabilité classe I4 est destiné aux façades présentant des fissures d’ouvertures inférieures à 2 mm.

Les différents travaux de peinture décorative de façades

Les travaux de peinture de finition sont réalisés en fin de chantier de ravalement. Ces travaux de peinture en hauteur ont essentiellement une vocation esthétique. Ils sont réalisés sur des supports rénovés ne présentant plus de problèmes tels que fissures ou épaufrures.

  • Les peintures classe D1 sont des peintures à film transparent, microporeuses et hydrofuges pour les façades. Ces peintures protègent les façades sans modification de la teinte d’origine.
  • Les peintures classe D2 sont des peintures à films minces qui permettent de colorer une façade. Différentes types de liant et de solvant existent, peintures acryliques à base de résines (hydropliolite, siloxane, polyuréthane) ou peintures organiques.
  • Les peintures classe D3 protègent les façades contre les intempéries tout en masquant le faïençage de l’ancienne peinture. Ce sont des revêtements semi-épais ou épais avec différents aspects de finition: lisse, taloché, granité ou souple.